La vraie vie – Adeline Dieudonné

Résumé :

C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est un chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.
Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

Mon Avis :

Par où commencer ?

On y suit une jeune fille et son frère, Gilles, qui vivent dans un lotissement plutôt sympa. Leur père est un fan de chasse, il a d’ailleurs une pièce réservée pour tous ses trophées et leur mère est complètement soumise à ce dernier. Les problèmes commencent le jour où arrive un tragique accident devant les yeux de Gilles qui ne sera plus jamais le même.

Sa soeur, voyant dans son regard la même animosité qu’elle voit dans le regard de leur père veut tout faire pour pouvoir remonter le temps et retrouver le sourire de Gilles et ses grands yeux. Elle veut juste sauver Gilles mais plus le temps passe et plus son père la voit comme sa mère soit une femme qui doit rester à la maison, ne pas faire de trop bonnes notes et surtout, elle ne doit pas être meilleures que Gilles !

C’est sur un champ lexical de la chasse et de l’animosité qu’on va suivre notre héroïne tenter d’échapper à son père et surtout sauvé son frère des griffes manipulatrice de ce dernier.

Un roman coup de poing ! Un roman qui réveille et qui fait comprendre la Vraie Vie. On ne sait pas ce qui se passe chez les autres une fois leur porte fermée. Et surtout, on ne sait pas jusqu’où nous sommes réellement capables d’aller dans certaine situation.

Un livre qui m’a bouleversé de par l’histoire d’un côté mais aussi de par l’écriture et ses champs lexicaux qui baigne tout le roman d’une ambiance animale. Je recommande vraiment ! Par contre, ce n’est pas une lecture anodine, c’est un texte très fort et donc pas vraiment la lecture d’été rafraichissante ! Mais si vous y êtes préparé, ce texte est fait pour vous alors foncez, vraiment !

Ma note :

19 / 20

Me suivre :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :