Le corps – Stephen King

Résumé de l’éditeur:

J’allais sur mes treize ans quand j’ai vu un mort pour la première fois. Parfois, il me semble que ce n’est pas si lointain. Surtout les nuits où je me réveille de ce rêve où la grêle tombe dans ses yeux ouverts. Été 1962, quatre adolescents un peu fous s’élancent le long de la voie ferrée, à la recherche d’aventure, de frisson… de danger ? Texte fondateur de l’univers de King, Le Corps est un roman d’initiation autant qu’un roman d’épouvante. Porté à l’écran avec le mythique Stand by me, Le Corps est aujourd’hui un immense classique de l’œuvre du maître de l’horreur.

Mon avis:

Je dois avouer que je suis un peu déçue… J’avais bien aimé Brume qui était paru dans la même collection et je pensais aimer celui-là tout au temps. Et non… J’ai trouvé la narration lourde, une intrigue qui n’est pas assez mise en avant, un rythme plutôt lent et je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages.

Pour les personnages, j’ai même eu de la difficulté à les différencier et à bien comprendre qui était qui. Je ne sais pas si c’est la traduction qui me pose un problème car d’habitude, les Stephen King passent comme une lettre à la poste avec moi !

De plus, Albin Michel le classe pour 13 ans mais j’ai trouvé que le langage très familier des personnages et les scènes sexuelles mériteraient de le classer pour les jeunes adultes soit 15 – 16 ans.

Une déception pour moi ! mais un livre sorti de la PAL et donc un livre qui a eu sa chance !

Ma note:

ABANDON

Me suivre:

2 commentaires sur « Le corps – Stephen King »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :