Tenir debout dans la nuit – Eric Pessan

Résumé de l’éditeur:

New York, Lalie n’y est jamais allée. Elle n’a même jamais osé en rêver. C’est trop beau, trop loin, trop cher. Alors, quand Piotr lui propose de l’y accompagner, elle est prête à tout pour saisir cette chance. À tout ? Non. Car il y a des choses qu’on ne peut accepter. Des contreparties qu’on ne peut pas donner. Et maintenant la voici dans la rue, face aux regards de travers et aux mille dangers de la nuit, avec une seule obsession : rester éveillée. Résister. Tenir debout.

Mon avis:

J’ai lu ce livre il y a quelques temps déjà. J’ai pris mon temps pour le digérer un peu. Car en effet, on aborde des thématiques lourdes mais attention, on les aborde bien ! Avec ce livre, on va parler de violence sexuelle faites aux femmes, de la culture du « j’ai fait ça pour toi tu me le dois bien « .

On commence le récit avec Lalie qui rêve de voyager ! Alors quand son ami Piotr lui propose de l’accompagner à New York pendant l’été, elle ne réfléchit pas et accepte ! Mais une fois arrivé sur place, elle va découvrir un aspect de Piotr qu’elle n’avait jamais vu et elle va fuir dans une ville qu’elle ne connait pas. Elle va découvrir New York de nuit avec un tout autre regard ! Le lendemain elle décide de rentrer et de faire éclater la vérité même si c’est compliqué pour elle d’avouer ce qui s’est passé à sa mère.

Une écriture qui nous porte, un récit engagé et une héroïne forte ! Voilà un roman jeunesse qui porte un message ! Ce livre court reste pourtant avec nous un long moment.

Ma note :

17/20

Me suivre:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :